Edition 2017

Voici la programmation de la 17ème édition du festival « Jazz sous les châtaigniers » de ROQUEFERE. L’édition aura lieu les 3, 4 et 5 août 2017 au pied du château. Début des concerts à 21h.

Affiche 2017

Concerts du 3 août

La Trova Project featuring Eliène Castillo Borrero + guests
« Blues For Dos Gardenias »

1ère partie : Trio Bergin’ version 4tet

Concerts du 4 août

Jacky Terrasson / Stéphane Belmondo
« Mother »

1ère partie : Caroline Mayer 5tet
Concert gratuit à 18h30: Caroline Mayer 5tet

Concerts du 5 août

Laurent de Wilde – « New Monk Trio »
1ère partie : Eleven FunZZ
Concert gratuit à 18h30: Eleven FunZZ

—– PRESENTATION DES ARTISTES —–

La Trova Project featuring Eliène Castillo Borrero + guests
« Blues For Dos Gardenias »

Avec La Trova Project, Raphaël Lemonnier livre une partition jazz et moderne de la Trova, une des racines de la musique cubaine, inspirée des trobadores (troubadours cubains) et du boléro.
Blues, vieilles chansons cubaines et jazz se combinent, s’entremêlent, se répondent et se complètent, pour une douce et vibrante soirée.
Eliene Castillo Borrero a collaboré avec Chucho Valdes et reçu le prix du festival jazz de la Havane.
Mathis Haug et sa guitare vintage dialoguent avec le piano jazz de Raphaël. La cubaine Eliene Castillo Borrero répond à la voix d’influence flamenca de Clara Tudela.
Les deux chanteuses-percussionnistes et leur complice contrebassiste Lilian Bencini posent leurs rythmes sous les textes décrivant la beauté des femmes, les quartiers malfamés, un monde de musiciens et de danse. Au fil de leurs ballades, vous redécouvrirez avec bonheur quelques standards revisités.

Retour haut de la page

Trio Bergin’ version 4tet

TRIO BERGIN’ (prononcez TRI AUBERGINE !) est composé de 3 musiciens… qui déboulent à 4 pour faire le Jazz à Roquefère ! Pour leur cocktail Jazz & Swing ultra vitaminé, Stéphanie Astre (chant), Gérard Poncin (piano), Christophe NaudiI (batterie / washboard) seront accompagnés de Julien Duthu (contrebasse). Leurs arrangements personnels et interprétation singulière révèlent d’autres facettes de leurs morceaux choisis dans les comédies musicales américaines ou chez les plus grandes chanteuses, d’Ella Fitzgerald à Diana Krall.

Retour haut de la page

Jacky Terrasson / Stéphane Belmondo
« Mother »

La collaboration entre le pianiste Jacky Terrasson et le trompettiste/bugliste Stéphane Belmondo ne date pas d’hier.
Amis depuis près de 30 ans, ils ont intégré le groupe de Dee Dee Bridgewater au milieu des années 90, ont ensuite parcouru le vaste monde avant de se retrouver en concert et de réaliser leur album « Mother », en 2015.
« Mother » se distingue par la quiétude et la mélancolie qui émanent de ses quatorze titres.
Les deux artistes y développent un son à nul autre pareil, cultivent leur complicité et donnent naissance à un univers musical aussi ludique que fascinant. Pour cet album, Jacky apporte le solaire « Hand in Hand » et Stéphane le magnifique « Souvenirs ». « Mother » s’ouvre sur « First Song », le morceau poignant de Charlie Haden. Les deux musiciens font ressortir à merveille sa beauté mélancolique. En point final, avec leur splendide interprétation du célèbre « Que reste-t-il de nos amours » de Léo Chauliac et Charles Trenet, sorti en 1943, le château de Roquefère se drapera de brumes nostalgiques.
Jacky et Stéphane ont ainsi décidé « de mettre de côté les titres plus enlevés et de ne garder que les morceaux plus lents afin de donner une atmosphère bien particulière à cet album, à la fois intimiste, romantique et apaisée. « Mother » est fondamentalement un album de ballades ».

Retour haut de la page

Caroline Mayer 5tet

La chanteuse suédoise Caroline Mayer et ses musiciens reviennent à l’âge d’or du jazz. Leur musique s’inspire de Cole Porter, Gershwin, Rogers and Heart, … et des classiques de la variété française.
Plein de charme et de gaieté, le quintet dégage une incroyable présence. L’ensemble est drôle, touchant et romantique.
Accompagnée de Tony Margalejo (guitare), Philippe Panel (contrebasse), Sébastien Germain (piano), Stéphane Beuvelet (batterie), Caroline Mayer Quintet vous accueille au Festival dès 18h30 !

Retour haut de la page

Laurent de Wilde
« New Monk Trio »

« New Monk Trio », le récent album de Laurent de Wilde, est entièrement dédié au génial pianiste et compositeur Thelonious Monk, dont on célèbre en 2017 le centenaire de la naissance.
Ses compositions sont reprises et arrangées pour un trio acoustique de choc : Jérôme Regard (contrebasse), Donald Kontomanou (batterie), accompagnent Laurent de Wilde (piano). Ils proposent une lecture contemporaine de l’oeuvre de Thelonious.
Laurent de Wilde a choisi les compositions du répertoire de Monk qui lui semblaient les plus propices à cet exercice, en privilégiant « les formats courts dont Thelonious était friand à ses débuts et dont j’apprécie également l’impérieuse contrainte de clarté. »
« Le moment était venu pour moi de lui rendre hommage à ma façon : en reprenant ses mélodies et en les réarrangeant avec ma modeste palette de couleurs personnelle, recomposant parfois sa musique, choisissant pour cela un terrain qui m’est agréable et familier, le trio. Jérôme Regard et Donald Kontomanou sont mes partenaires depuis plusieurs années. Leur joie de jouer et leur impressionnante créativité musicale restent toujours pour moi un émerveillement et je suis absolument enchanté de les compter à mes côtés. »

Retour haut de la page

Eleven FunZZ

Réconciliant les standards du Jazz moderne, avec des arrangements des plus éclectiques, sur des morceaux Funk influencés par les années 80, Jean-Jacques Barbe (piano), Nicolas Vialan (batterie), Jean-Michel Gordo (Basse), Damien Rochefort (saxophones Ténor et Soprano), et David Mouret (Saxophone Alto), vous proposent une musique riche et sincère transcendant le Groove, où se mêlent savamment le Funk et le Jazz : le Funzz.
Pour sa venue à Roquefère, le groupe aura le plaisir de jouer avec Eric Robert, dès 18h30 en « Off », puis à 21h.

Retour haut de la page
Retour page d’accueil

Les commentaires sont fermés.