Edition 2016

Voici la programmation de la 16ème édition du festival « Jazz sous les châtaigniers » de ROQUEFERE. L’édition aura lieu les 4, 5 et 6 août 2016 au pied du château. Début des concerts à 21h.

Concerts du 4 août

Guitar family connection avec Romane, Richard et Pierre Manetti
1ère partie : Serge Lopez & Anouck André Duo

Concerts du 5 août

China Moses – Breaking point
1ère partie : Mickaël Sourd Quartet

Concerts du 6 août

Raphaël Lemonier & Guests : Swingin’the Blues – l’Hommage à Basie
Invités: Michel Pastre ­ François Biensan ­ Tricia Evy (vocal)

1ère partie : Rose Betty Klub Quintet

—– PRESENTATION DES ARTISTES —–

Guitar family connection avec Romane, Richard et Pierre Manetti

Près d’une vingtaine d’albums enregistrés, plus de 300 000 albums vendus, prix Sidney Bechet de l’Académie du Jazz en 1997, lauréat du GRAND PRIX JAZZ SACEM 2013, Romane est une référence de la Guitare jazz et du swing manouche ! Fils et petit-fils de guitaristes, il propose un nouveau projet avec ses deux fils, Pierre et Richard MANETTI.
GUITAR FAMILY CONNECTION poursuit la destinée du Jazz en proposant un jazz vivant, ouvert sur la fusion et le métissage, animé de la créativité qui lui permet de dialoguer avec nos générations et celles de demain.
Style manouche pour Romane, plus funky pour Richard, et plus be-bop avec Pierre, les 3 guitares électriques conversent et se complètent. De standards en ballades envoûtantes et morceaux funk de leur composition, GUITAR FAMILY CONNECTION nous propose un “Three men show” irrésistible au swing puissant, qui nous emporte.

Retour haut de la page

Serge Lopez & Anouck André Duo

Serge Lopez et Anouck André conjuguent essentiellement le son de leurs guitares autour des compositions de Serge Lopez. Le mariage du son des cordes nylon et cordes acier casse les codes des traditions et des styles. Si la couleur principale de leur musique est hispanisante, on y retrouve aussi des clins d’œil à la musique classique, avec des emprunts à Erik Satie ou Gabriel Fauré, ou encore des standards de la chanson française revisités, et des intonations Jazz. Le premier CD du duo, El tren del Sur, offre une approche complice et passionnée de leur musique.

Retour haut de la page

China Moses – Breaking point

Fille de Dee Dee Bridgewater, China Moses est née en 1978 en Californie et vit aujourd’hui à Paris.
Un style bien personnel, une voix chaude pour un swing puissant, une présence lumineuse sur scène, voilà ce qui explique la belle place qu’elle s’est faite dans le monde du Jazz.
Sur scène, les titres se succèdent comme autant de petites histoires, des histoires de vie tristes ou drôles, sérieuses ou dérisoires, qu’elle introduit, joueuse et taquine, en s’adressant au public « Pour qu’à chaque chanson il puisse se glisser dans mon univers ! »
Son énergie généreuse, une joie communicative ; un blues tout émotion, captent l’auditoire. Au-delà de la performance musicale, elle fascine par un intense rayonnement.

Retour haut de la page

Mickaël Sourd Quartet(Site officiel)

Autour de Mickaël Sourd à la guitare, Frédéric Léger à la contrebasse, Thomas Domene à la batterie et Guillaume Gardey de Soos à la trompette, le groupe s’inspire du Jazz de la fin des années 50. Dans la mouvance Hard Bop, mixant l’héritage du Bebop et du Swing, il adapte les grands morceaux du Jazz de toutes sensibilités musicales.
Des musiciens complices, heureux d’être sur scène, pour une musique engagée et vivante.

Retour haut de la page

Raphaël Lemonier & Guests : Swingin’the Blues – l’Hommage à Basie

Pianiste de jazz, Raphaël Lemonnier s’installe à New York, à la fin des années 90 et travaille avec Jaky Byard (pianiste de Charles Mingus et Eric Dolphy). Il joue dans les clubs de Manhattan et y enregistre son 1er album. Percussif et inventif, son jeu s’inspire des pianistes Oscar Peterson, Erroll Garner, Duke Ellington, Memphis Slim ou Pinetop Perkins.
Entre Tokyo et Montréal, Il joue désormais sur les grandes scènes internationales.
Avec déjà deux albums à son actif, Tricia Evy est devenue une étoile montante du jazz. Cette jeune chanteuse s’est déjà produite sur de nombreuses scènes françaises. Michel Pastre s’impose aujourd’hui comme l’un de nos plus fameux saxophoniste ténor français. François Biensan, Prix Sidney Bechet de l’Académie.
Le pianiste Raphaël Lemonnier évoque avec ses invités, le swing et la musique du « Count » Basie, et les chanteuses qui ont partagé la scène avec lui : Billie Holiday, Helene Humes et Ella Fitzgerald.
Héritière de ces grandes dames du jazz dont elle revendique l’influence, Tricia Evy l’accompagne de sa voix chaleureuse, remplie de swing. A leurs côtés, le saxophoniste Michel Pastre et le trompettiste François Biensan, donnent toute l’énergie du swing et du jazz à l’état brut.
Tout en nuances, l’univers musical des artistes contribuera à rendre un très bel « hommage à Basie ! »

Retour haut de la page

Rose Betty Klub Quintet

Rose Betty (voix), Joe Valentine (piano), Jony Mustang (guitare), Brigitte Parker (contrebasse), Kenny Wild (batterie)… On comprend le clin d’oeil appuyé que ce quintet fait au jazz swing d’avant – guerre et ces rythmes endiablés qui débouchèrent naturellement sur le rock’n’roll ! Une énergie devenue le maître-mot d’un répertoire influencé par les Aretha Franklin, Ella Fitzgerald, Bennie Smith, Nina Simone et autre Louis Armstrong, et qui nous projette en quelques arrangements bien sentis dans l’âge d’or de Broadway et des big band du célèbre Cotton Club.
Des petits clubs aux grandes scènes, le groupe cultive inlassablement cet univers à la fois joyeux et vivifiant qui n’a jamais perdu de sa saveur au fil du temps.

Retour haut de la page
Retour page d’accueil

Les commentaires sont fermés.